Le Monde merveilleux des héros de dessins animés

(prononcez dessins-nimés)

Par Albator (comme son nom l’indique, évidemment !)

Mode d’emploi : entre crochets vous trouverez autant que possible: le pays d’origine, le nombre d’épisodes ainsi que leur durée et enfin le titre original (lorsque l’œuvre n’est pas française). En rouge (¤) les séries live qui restent néanmoins dans l’univers du dessin animé, en bleu (¤) les dessins animés. Toutes les séries qui commence par La, Le ou Les sont classée à la lettre du mots suivant (exemple : Les Attaquantes sont en « A » et non pas en « L ». Seul les dessins animés en « L apostrophe » sont classée en « L ». Voilà, et avant de commencer, je voudrais hurler bien fort « Corbier président !!! ».

¤ 1 rue Sesame [Sesame Street] : les aventures de Toccata et de ses amis. Une alternative sympa à l’île aux enfants. (Il me semble qu’une version dessin animé existe, mais c’est la version « live » qui est la plus marquante.

¤ Adrien, le sauveur du monde [Japon, 45 épisodes de 22 minutes] : l’histoire d’un petit garçon qui du jour au lendemain reçoit pour mission de sauver le monde avec des pouvoirs qu’il apprendra à maîtriser durant ses aventures (dont des chaussures qui se transforment en rollers). Sympathique.

¤ Aglae et Sidonie [France] : Une « Série live » (dirons-nous)  toute mimi mettant en scène nos amis les oies. Ça n’est plus tout jeune (1968) mais les plus vieux d’entre nous se rappellent sûrement du générique « Nous rentrons au pays, au pays d’Aglaé et Sidonie… ». A ressortir des cartons pour rediffusion si vous voulez mon avis.

¤ Albator 78 [Japon, 42 épisodes de 22 minutes, uchu kaizoku captain harlock] : Albator, le corsaire de l’espace combat les sylvidres (une armée de femmes plantes). Véritable chef d’œuvre, Albator 78 n’a pas pris une ride. L’œuvre est tellement colossale qu’il est vain d’en parler en quelque ligne. Je ne le ferais donc pas. Je me contenterais de dire que l’intégrale d’Albator 78 est sortie en DVD ce qui permet enfin de connaître la fin (Si Génération Albator (sur France 3) avait diffusé l’avant dernier épisode, l’antépénultième et l’ultime épisode restent inédit à la télé). Les 6 DVD qui composent l’intégrale sont de qualité satisfaisante.

¤ Albator 84 [Japon, 22 épisodes de 22 minutes, Waga seishun no Arcadia - Mugenkigô SSX] : Plus abouti techniquement que Albator 78, Albator 84 est visuellement superbe. Cette fois Albator affronte les Humanoïdes. L’action semble se passer avant le 78. Néanmoins, il s’agit plus d’une aventure parallèle puisque tenter de relier logiquement les deux séries est impossible. Le design des personnages est splendide (le look de Mima est d’Albator sont terrible !), les musiques magnifiques (comme pour le 78 et ça en VO comme en VF) et le doublage français est à la hauteur de la Série (idem pour le 78). L’intégrale (ainsi que le film) est disponible en DVD. Malheureusement, contrairement à Albator 78, les DVD sont décevants car l’image est assez merdique. C’est honteux ! (c’est un coup de Sony Music department Video, ce qui est plutôt étonnant puisque Sony fait du bon matériel video (Télé, DVD…) alors pourquoi leurs disques DVD sont-il aussi pourris ?). Indispensable néanmoins.

¤ Alice au pays des merveilles [Japon, 52 épisodes de 22 minutes] : Ce dessin animé est hideux au niveau du dessin (on est loin du film d’animation de Disney. D’ailleurs , c’est mon Disney préféré et il a fait un flop au box office de l’époque : souvent, les grands films ne trouvent pas leur public (Last Action Hero, Les Maîtres de l’Univers… et c’est bien dommage)). Ici, Alice ne ressemble à rien ! Plus de blondinette à robe bleue comme chez Disney. Lewis Caroll ne méritait pas ça. En revanche le générique est terrible ! Rappelez-vous : « C'est moi Alice, au pays des Merveilles. Alice, je pars dans mon sommeil. En miniature, dans la nature ou le ciel. Ouh ouh». Un des plus beau générique français selon moi.

¤ Astro, le petit robot [Japon, 52 épisodes de 22 minutes, Atom Boy] : un petit robot à l’apparence de robot qui peut voler (des réacteurs peuvent se substituer à ses pieds). Il s’emploi à faire régner la justice et à faire respecter la loi (toujours sans violence). Un dessin animé que l’on aimerait revoir sur les écrans à défaut d’une sortie DVD. Le générique est trop cool.

¤ Attaquantes (Les) [Japon, 104 épisodes de 22 minutes] : A l’instar d’Olive et Tom, Jeanne et Serge à aussi ses ersatz. Il est donc question ici de volley ball féminin. Adressé d’abord aux filles, ce dessin animé se laisse regarder et se présente en fait comme l’équivalent féminin d’Olive et Tom. Le générique à la patate... Il n’y a rien à ajouter.

¤ aventures de Sherlock Holmes (Les)  [Japon / Italie, 26 épisodes de 22 minutes, Meitantei Holmes] : Très bonne surprise que ce Sherlock Holmes où tous les personnages sont mi-hommes, mi-chiens. C’est beau, c’est interessant… allez hop, on regarde !

¤ Bande à Picsou (La)  [USA] : les aventures de l’oncle Picsou, le canard le plus riche du monde, passent du papier au petit écran des années après Mickey et Donald (paradoxalement plus vieux que ce cher Balthazar). Le dessin animé reste fidèle à la B.D. Pas de soucis, c’est réglo, Picsou n’a pas radiné sur la qualité du dessin animé qui le met en scène.

¤ Barbapapa (Les) [Japon, 150 épisodes de 5minutes] : Bon, ben, tout le monde se souvient des personnages en forme de quille qui se déforment à volonté lors de leurs aventures tréééépidantes. Pour ceux qui auraient oublié, ça ressort actuellement en DVD.

¤ bataille des planètes (La) [Japon/USA, 85 épisodes de 22 minutes, Gatchaman] : un dessin animé culte qui met en scène la force-G (une équipe de cinq jeunes vêtus de costumes d’oiseaux : Princesse , Allumette, Kipo, Marc,
Thierry.).
Récemment, de nouvelles aventures ont été produite sous la forme d’OAV avec un dessin dépoussiéré.

¤ Belle et Sebastien [Japon, 64 épisodes de 22 minutes] : L’histoire de Sébastien et de sa chienne, Belle. Mignon (tout le monde connaît !).

¤ Bibifoc : [Monaco, 26 épisodes de 22 minutes] : un gars, une fille (mais non pas la série de France 2 !) et un phoque, pour des aventures palpitantes pour celui qui résiste au générique.

¤ Bioman [Japon, 51 épisodes de 22 minutes]  : Attention série culte ! Bioman fait partie au même titre qu’X-or ou que Goldorak des séries/dessins animés qui sont les plus attendus pour une sortie DVD. 5 jeunes reçoivent des pouvoirs qui vont leur permettre de sauver la terre du Dr Mad et de ses acolytes. L’un des meilleurs épisodes de Bioman est celui ou les 5 Bioman affrontent les 5 monstres des 3 lieutenants du Dr Mad en même  temps. Bioman, voilà une série immortelle avec un générique de Bernard Minet réglo, mais qui reste loin du magnifique générique de Canal +.  PHOTO

¤ Bioman 2 [Japon] : Plus « dark » que le premier Bioman avec des monstres également plus « organiques », Bioman 2 reste une production de qualité. Il vaut mieux toutefois le regarder comme une nouvelle série plutôt que comme une suite (il n’y à aucun lien entre le 1 et le 2). Ne surclasse toutefois pas l’excellence du premier Bioman.

¤ Bioman 3 [Japon] : Les Bioman reviennent, mais cette fois ils ne sont que trois et leurs costumes commencent franchement à s’éloigner de l’original (casques en forme d’oiseau…). L’esprit n’y est plus non plus. Ce Bioman n’est plus vraiment Bioman. On ne gardera que les 2 premiers en mémoire (surtout le premier, le seul, le vrai, l’unique !).

¤ Bioniques (Les) [USA : 62 épisodes de 22 minutes] : L’histoire d’une famille composée d’être bionique (comprenez avec des pouvoirs genre l’homme de fer). Le générique à la pêche, mais le dessin animé est anecdotique.

¤ Bisounours (Les) : une série pour les plus petits où des oursons ont des pouvoirs magiques qu’ils tirent de leur dessin sur leur ventre. La version ours des Schtroumpfs. Sympa.

¤ Bomber X [Japon, 24 épisodes de 22 minutes] : Série tout à fait originale qui met en scène des poupées qui sont animé de façon tout à fait incroyable. Bomber X étant un fameux robot (rouge) transformable dont le front est marqué d’un X « aileronesque ». Du bel ouvrage et un très beau générique.

¤ Botes (Les) [France] : Cette série croquignolesque met en scène une famille assez « barge » (ils ont tous plus ou moins des têtes de cafetières ou de clown et il leur arrive bien des malheurs dans leur vie quotidienne). Leurs péripéties pouvaient plaire aux trés jeunes, mais passé un certain âge, il valait mieux arrêter (remarquez, aujourd’hui on à les Télétubbies qui ratissent encore plus bas (genre 6 – 8 mois, maxi).

¤ Bouba [Japon, 26 épisodes de 22 minutes] : Bouba est la série la plus triste du monde avec Rémi sans famille. Bouba et son ami Frisquette, 2 oursons perdent Amandine (sa maman) et tout le monde pleure. Ensuite, ça ne s’arrange pas vraiment car il lui arrive bien des malheurs à notre petit Bouba et à Moy le petit indien qui devient son ami (exemple : infâme chasseur braconnier, drame social…). Une série déprimante. Et même le superbe générique de Chantal Goya (son meilleur), plein d’entrain, ne nous permet pas d’évacuer la déprime (à côté, la mort de la mère de Bambi, c’est rien et en plus Pan Pan le lapin nous redonne vite le sourire, mais là…). Culte quand même mais trop triste.

¤ Boumbo [Japon, 130 épisodes] : l’histoire d’un petit garçon et de sa voiture jaune déformée, Boumbo. Générique plein de gaieté, mais bon, ça casse pas des briques.

¤ But pour Rudy [Japon, 26 épisodes de 22 minutes] : un dessin animé qui tente d’embrayer sur le succès d’Olive et Tom. Malhereusement, le public reste fidèle à Captain Tsubasa et les autres dessins animés comme but pour Rudy restent dans l’ombre de leur modèle. Pire, elle n’innove en rien et ne font que reprendre la recette de l’original sans l’égaler.

¤ Calimero [Italie / Japon, 47 épisodes] : L’histoire d’un poussin qui conserve sa coquille sur sa tête et auquel il arrive que des embrouille : « C’est vraiment trop injuste». 

¤ Candy [Japon, 115 épisodes de 22 minutes] : La jeune Candy (qui n’a pas de si grands yeux que ça), on la connaît tous (et pas seulement les filles, mais à l’époque en France on s’est dit bêtement Candy pour les filles et Goldorak pour les Garçons, alors que les 2 s’adressent aussi bien aux filles qu’aux garçons). Elle pleure beaucoup (les gens sont méchants comme Elize) mais elle rit aussi (avec ses amis comme Archibald) et elle cherche le petit prince des collines (mais bon sang, c’est le générique !). Bref, tout est dit, on n’oublira jamais Candy.

¤ Capitaine Caverne [USA, 32 épisodes] : Un homme préhistorique couvert de cheveux (genre cousin machin de la famille Addams) qui braille capitaine caaaaaaaaverrrrrrrne en brandissant sa massue. Primitif et drôle.

¤ Capitaine Flam [Japon, 13 x 4 épisodes] : Bon, je ne vous ferais pas l’injure de vous dire qui c’est. Tout le monde connaît le générique par cœur. Petite précision, la série compte 52 épisodes découpés en 13 histoires de 4 épisodes. Il faut donc regarder la série dans l’ordre des épisodes 4 par 4. l’intégrale de Capitaine Flam est disponible en DVD (7 disques + le film). Culte.

¤ Chapi Chapo [France, 60 épisodes de 5 minutes] : Un petit garçon bleu, une petite fille rouge et des aventure faites de bric et de broc très agréables à regarder. Le générique est d’enfer !

¤ Cherry Miel [Japon, 25 épisodes de 22 minutes, Cutey Honey] : Créée par Go Nagaï (le père de Goldorak, On remarque d’ailleurs la présence d’un personnage qui est le jumeau du Riguel de Goldorak), Cutey Honey est une superbe série ou une androïde à la possibilité de se transformer pour se battre contre ses ennemis (quasi exclusivement féminins). Malheureusement, en France, nous n’avons pas le superbe générique Rock japonais (notre générique est nul) et en plus nous n’avons que la première série qui n’est pas très bien dessinée, ni très palpitante. C’est bien dommage. Et si quelqu’un ressortait Cutey Honey Flash (tout beau et intéressant) en DVD ?

¤ chevaliers du zodiaque (Les) [Japon, 114 épisodes de 22 minutes, Saint Seiya] : Un dessins animés culte composé de 3 périodes (Sanctuaire, Asgard et Poseidon) que l’on souhaite voir au plus vite dans des DVD de bonne qualité (VF et VOST). Tout le monde connaît, je passe.

¤ Cobra [Japon, 31 épisodes de 22 minutes, Cobra Space Adventure] : Comme capitaine Flam ou Albator, tout le monde connaît cobra et son rayon laser caché dans son bras droit. En fait, Cobra est composé de 2 partie. La première est la recherche de 3 sœurs et la lutte contre l’homme de verre. La seconde est la partie de Base-Ball futuriste. Cobra aime les belles femmes (serait t-il le père caché de Nicky Larson ?) et la baston. Voilà les ingrédients magiques de ce dessin animés qui à en plus (et c’est assez rare) un générique français meilleur que celui en japonais.

¤ COLLEGE DES NINJAS (LE): une blondinette élancée et un petit gros à lunette vivent des aventures trés sympathiques grace à leur capacité physiques "ninjesques"

¤ Collège Fou Fou Fou (Le)[Japon, 84 épisodes de 22 minutes, High School Kimengumi] : j’adore cette série. Elle se déroule comme l’indique son titre dans un collège / lycée (j’adore les dessins animés japonais qui ont l’école pour théâtre principal). Les écoliers qui y sont inscrit forment des clans (les joyeux loufoques, les beaux gosses, les sportifs…) et ils sont tous barjos. La plupart du temps, ils s’affrontent dans des compétitions complètement loufoques. C’est génial !

¤ Conan, le fils du futur [Japon, 26 épisodes, Mirai shônen Conan] : 25e siècle, après une guerre nucléaire, Conan et son grand-père survivent sur une île. (terrible, hein ?)

¤ Cosmocats [USA, 65 épisodes de 22 minutes, Thundercats] : Mi Hommes- mi Félins, une équipe de 6 jeunes gens mettent leurs talent en commun pour se battre. C’était bien, surtout le générique qui déchirait grave.

¤ CowBoy Be Bop [Japon, 26 épisodes de 22 minutes] : Un chef d’œuvre des studios Sunrise. 4 personnages  (des chasseurs de primes) pationnants. Une série pleine d’humour et d’action. Superbement bien réalisé, avec un générique qui à de la gueule et une fin magnifique. Un rêve ? que l’intégrale sorte au plus vite en DVD puisqu’il s’agit là d’une des meilleures production japonaise.

¤ Cynthia ou le rythme de la vie [Japon, 19 épisodes de 22 minutes, Hikari No Densetsu] : L’histoire de Cynthia, dont la passion est la gymnastique rythmique.

¤ Dan et Danny [Japon, 26 épisodes de 22 minutes, Dirty Pair] : Voilà encore une série mythique. Elle met en scène 2 jeunes filles prêtent à tout pour accomplir leur mission, même à tout casser sur leur chemin. Très drôle et avec beaucoup d’action, l’esprit trash du manga en moins. Un très bon dessin animé.

¤ Dancougar [Japon, 33 épisodes de 22 minutes] : Met en scène des combats de robots pilotés par des humains. Une série qui est sympa, mais qui est un peu noyée sous les autres séries du même genre.

¤ Dare Dare Motus [Angleterre, 145 épisodes de 20 minutes, Dangerous Mouse] : la super souris et son ami Panicar vivent des aventures palpitantes. Pas mauvais, mais réservé au plus jeunes tout de même.

¤ Demetan et Renatan [ 38 épisodes de 22 minutes] : Il s’agit des péripéties de 2 petites grenouilles. Rien d’incroyable, mais un bon divertissement pour les plus petits.

¤ Denver le dernier dinosaure [USA, 52 épisodes de 20 minutes] : Diffusé en France dans le cadre de Sam Dynamite, Denver c’est l’histoire d’une amitié entre un dinosaure ultra sympa et une bande de jeunes américains. Le générique est super !

¤ Diplodos (Les) [France] : Des petits dinosaures pleins d’entrain qui ont la forme d’agrafeuse et de rouleau de scotch. Original, ce dessin animé est un bon divertissement au même titre que les entrechats.

¤ Dr Slump [Japon, 234 épisodes de 22 minutes, Doctor Slump] : Créé par Akira Toriyama (Dragon Ball), Dr Slump raconte l’histoire du Dr Slump, qui vit au village pingouin, un bled situé sur une île perdue et coupée du monde. Le brave Dr Slump à l’idée de créer une petite fille robot, Arale, qui à une force de bœuf et qui le met dans des situations pas possibles. Cette île devient le théâtre des gag les plus désopilant avec sa clique de personnages loufoques. Notons que le Manga, à ne rater sous aucun prétexte, à été édité par Glénat en France (du très bon boulot).

¤ Dr Snuggle [Belgique, France, USA] : Vous vous souvenez d’un petit vieux à la redingote bleue avec un parapluie à tête de canard, oui ? c’est lui !

¤ Dragon Ball [Japon, 153 épisodes de 22 minutes] : Tous le monde connaît, c’est génial (le générique Français est nul par contre). Le Manga est paru intégralement chez Glénat en France dans une édition de bonne qualité. Foncez !

¤ Dragon Ball Z [Japon, 260 épisodes de 22 minutes] : Suite de Dragon Ball, Dragon Ball Z tape dans la démesure. Mais reste l’évolution logique de Dragon Ball. Si certains passages traînent en longueur, la série garde sa bonne humeur, son côté spectaculaire et une qualité globale honorable. Les musiques de fond sont entraînantes (là encore, le générique français est pitoyable. On aurait mieux fait de garder le générique japonais qui cartonne) Le Manga est paru intégralement chez Glénat en France (42 volumes incluant Dragon ball et dragon Ball Z). Mes personnages favoris sont Piccolo et C18 (le commentateur des tournois des arts martiaux est aussi très cool).

¤ Dragon Ball GT [Japon, 64 épisodes de 22 minutes] : Une suite qui n’était pas essentielle et qui n’a pas été conçue par Akira Toriyama. Elle n’est donc pas tiré du manga et n’existe qu’en série TV.

¤ Edgar detective cambrioleur [Japon, 155 épisodes de 22 minutes, Lupin San Sei (the 3rd)] : Un très bon dessin animé qui s’inspire des aventures d’Arsène Lupin. Pour des problème de droit, le nom du monga à été changé en « Rupin III ». Beaucoup d’humour dans cette série qui mériterait une rediffusion.

¤ Embrasse moi, Lucille [Japon, 42 épisodes de 22 minutes, Love & Rock'n'Roll] : une série clairement destinée aux filles qui à le mérite d’être assez bien réalisée.

¤ Entrechats (Les) [France / USA, 90 épisodes de 20 minutes, Heathcliff] : Isidore et sa clique mettent le souk dans leur quartier. On rigole bien avec cette série très fraiche.

¤ Evangelion [Japon, 26 épisodes de 22 minutes, Neo Genesis Evangelion] : Un dessin animé culte mettant en scène des combats de robots pilotés par de jeunes élus. Un dessin animé surtout ultra complexe. Vous voulez plus de détails ? Alors fouillez dans notre rubrique anime pour trouver le test d’Evangelion (vous avez remarqué comme j’aime bien linker mes rubriques vers d’autres articles ?)

¤ Family Dog [USA] : On ne retiendra qu’une chose dans cette série, la phrase du père de cette famille dont le chien ressemble à un rat : «  imbécile de chien ! ». ça résume assez bien les mésaventure du chien en question auquel on reproche toujours les dégâts fait par autrui. Un Caliméro canin.

¤ Flashman [Japon] : Clône plutôt convenable de Bioman. Se regarde avec plaisir.

¤ Fous du volant (Les) [USA, 52 épisodes de 20 minutes, Wacky Races] : Pénélope Jolicoeur, Diabolo et Satanas et une tripoté d’autres sont les acteurs de ce dessin animé Anna Barbera qui constitue un Mario Kart avant l’heure. Drôle, incontestablement.

¤ Fraggle Rock (Les) [Angleterre / France, 96 épisodes de 26 minutes] : Des petites marionnettes qui vivent dans une espèce de grotte et qui sorte occasionnellement de leur trou pour titiller un vieux monsieur et son chien, la grande crado et ses sbires ou encore une famille de géants (pour eux) benêts. Un mélange de Muppet show et des Schtroumpfs. Un bon divertissement pour tous et un générique fort entrainant.

¤ Galaxy Express 999 [Japon, 113 épisodes de 22 minutes] : Leiji Matsumoto (Albator) nous plonge dans un monde ou l’homme est prêt à tout pour être immortel (le jeune héros, accompagnée de la belle Maetel embarque dans un train intersidéral pour atteindre cet objectif). Les personnages, très proches physiquement de ceux d’Albator aurons le privilège de croiser la route du capitaine à la cicatrice dans une aventure spéciale.

¤ Galaxy Rangers [USA, 64 épisodes de 22 minutes The adventures of the galaxy rangers] : 4 cybercops de l’espace qui combattent des crapules dans un univers à la starwars.

¤ Georgie [Japon, 45 épisodes de 22 minutes, Lady Georgie] : Georgie est une fille de bagnard adopté par une famille australienne. Abel et Arthur, ces 2 frères adoptifs grandissent avec elle et en tombent amoureux. Mais Georgie par pour l’Angleterre ou elle s’amourache d ‘un noble Anglais. Une série de grande qualité à mis chemin entre Candy et Lady Oscar.

¤ Gi Joe [USA] : Encore un classique. Les Gi Joe sont l’élite des soldats américains et ils luttent contrent ceux qui menacent la paix, comme l’infâme Cobra.

¤ Gigi [Japon, 63 épisodes de 22 minutes, Fairy Princess Minky Momo] : Une de mes séries préférée. C’est l’histoire d’une petite fille (et d’une bande d’animaux) qui peut se tranformer en grande fille pour résoudre des tas de problème et de magouille. J’adore ! A quand une ressortie en DVD ou une rediffusion de cette série magique ?

¤ Gobots (Les) [Australie, 65 épisodes de 20 minutes] : Concurrents des Transformers, les Gobots sont des robots transformables sans pilotes qui se livrent une bataille terrible entre les bons menés par Leader (un avion de combat) et les méchants menés par Cyclos (Une moto). Sympa.

¤ Goldorak [Japon, 74 épisodes de 22 minutes, U.F.O. Robot Grendizer] : Le champion des champions, le poids lourds des dessins animés japonais, le seul, l’unique Goldorak. Le héros de millions de personnes petits et grands. Jamais surclassé par un autre dessin animé en France, il reste dans le cœur de tous. Ce formidable robots qui défend là terre n’a malheureusement pas encore eu les honneur du DVD (problème de droit) et c’est regrettable. Notons qu’au moins 4 tomes du Manga sont sortis en France. J’ajouterais que la version du générique interprétée par Enrique (le premier, somptueux et reprise du générique Japonais) est de très loin la meilleures mais que comme d’habitude en France, on l’a remplacé par d’autres (heureusement assez bon aussi). Je pleure à chaque fois que je l’entend tellement c’est beau ! Vive goldorak, Personne peut l’battre !

¤ Gu Gu Ganmo [Japon] : les aventures de Gu Gu Ganmo le petit oiseau bubblegum (Jaune).

¤ Gummis (Les) [USA, 36 épisodes] : Mélange des Bisounours et des Schtroumpfs (encore), les aventures de petits ours dans la forêt.

¤ Gundam Wings [Japon] : devinez quoi ? Ce sont des Gundam (des robots) qui se battent. Un temps diffusé par M6, mais pas dans l’ordre apparemment.

¤ Heckle et Jeckle [USA, 28 épisodes] : l’histoire de 2 corbeaux. Je me demande si Spy Vs Spy sur NES ne s’est pas inspiré de ce dessin animé, hum ?

¤ Heidi [Japon, 52 épisodes de 22 minutes] : Alors je sais qu’il y à le dessin animé, mais je l’ai indiqué comme série live car c’est bien elle qui m’intéresse, le dessin animé n’étant qu’une adaptation honnête. La série live  est terriblement bien jouée et est très agréable à regarder. Le générique est beau à pleurer (mais je ne saurais pas dire si c’est le même dans la série Live et le Dessin Animé, la mémoire (même auditive) ayant certaines limites…c’est con). Chouettos !

¤ Il était une fois l’espace [France / Japon, 26 épisodes de 22 minutes] : Un dessin animé qui plonge les téléspectateurs dans une aventure spatiale. Contrairement au autres « Il était une fois… »,  Il était une fois l’espace est une pure invention et n’a aucun lien avec la véritable histoire de l’homme dans l’espace.

¤ Il était une fois l’homme [France / Japon, 26 épisodes de 22 minutes] : L’histoire de l’homme à travers l’histoire.

¤ Il était une fois la vie [France / Japon, 26 épisodes de 22 minutes] : probablement le volet plus marquant de la série « Il était une fois… ». Il nous invite à découvrir le corps humain et son fonctionnement de l’intérieur comme de l’extérieur. Une très grande réussite.

¤ Il était une fois les découvreurs [France / Japon, 26 épisodes de 22 minutes] : Le volet sur les grands découvreur genre Albert Einstein.

¤ Il était une fois les explorateurs [France / Japon, 26 épisodes de 22 minutes] : Magellan et les autres sont à l’honneur dans cette série qui complète la très belle collection des « Il était une fois… ».

¤ L’île aux enfants [France] : Casimir et Cie, tout le monde connaît, je passe…

¤ Inspecteur gadget [France / Japon / USA, 86 épisodes de 22 minutes] : Un dessin animé culte ! Un générique terrible, des héros attachants et un méchant mystérieux (le docteur Mad comme dans Bioman ?) , inspecteur gadget c’est vraiment le top. Sachez que si un film l’a mis en scène il n’y à pas si longtemps (Avec Matthew Broderick et Michelle Trachtenberg), une nouvelle fournée d’épisodes du dessin animé (avec un petit relookage et une Sophie adolescente) va bientôt débarquer en France (vers fin 2002 normalement).

¤ Jaspion (Japon, 46 épisodes de 22 minutes] : Un Clone de X-or.

¤ Jayce & les conquérants de la lumière [Jayce and the wheeled warriors] : Personne n’a oublié Jayce et son générique de folie qui rivalise avec celui de Cat’s Eyes à l’aise. L’histoire raconte (sans aller dans le détail) l’histoire de Jayce et de ses amis qui doivent affronter les monstres-plantes et leur chef Discor créées par erreur par le père de Jayce. Avec son action trépidante, ses véhicules futuriste et son ambiance d’héroïc-fantaisy, Jayce est une réussite à tous les niveaux.

¤ Jeanne (Jane ?) de la Jungle : Qui se souvient de cette version féminine de tarzan ? Cette jeune femme aidé dans ses aventures par un indien et avait pour arme un collier qu’elle lançait comme un boomerang ? La voie de la doubleuse française était splendide et si je ne m’abuse, il s’agit d’une des doubleuses des 3 drôles de dames (la série TV).

¤ Jeanne et Serge [Japon, 58 épisodes de 22 minutes, Attacker You] :  Tout le monde connaît cette série ne serait ce que de nom. C’est du Volley Ball avec un poil de romance. On touille et hop ! Jeanne et Serge sortent du chapeau !

¤ Jem et les hologrammes [Japon / USA, 65 épisodes de 22 minutes] : Une version Trash de Barbie puisque ce sont deux gangs de filles au look de Mötley Crue qui s’arrachent les cheveux et qui, en plus, ont des boucles d’oreilles magiques.

¤ Jeu, Set et match [Japon, 26 épisodes de 22 minutes] : A ma connaissance, le seul dessin animé sur le tennis (remarquez qu’après le foot, le volley, le base ball, ça aurait été dommage de ne pas se faire un petit tennis !). Look et intrigue à la Lady Oscar pour une série finalement agréable.

¤ Jiban [Japon] : Encore un X-or bis.

¤ Jiraya [Japon] : Inspiré de la vague des ersatz de X-or, Jiraya propose l’originalité d’avoir mis en avant un soupçon d’art martiaux dans l’intrigue.

¤ Johan & Pirlouit : Le dessin animé de la BD dérivée des Schtroumpfs de Peyo. Agréable autant que les petits hommes bleus.

¤ Judo Boy [Japon, 26 épisodes de 22 minutes, Kurenai sanshirou] : Attention, gros dossier ! Dessin animé culte !! Judo Boy est l’histoire d’un jeune homme qui fait la peau à tous les borgnes du pays car l’un d’eux à tuer son père (mais il ne sait pas lequel, bref c’est la folie). On se rappelle tous de la performance (renouvelée à chaque épisode) de l’enfilage aérien du Kimono par le héros ! Il avait aussi une belle moto le bougre !

¤ Juliette, Je t’aime [Japon, 96 épisodes de 22 minutes, Maison Hikkoku] : L’un des 3 bébés de Rumiko Takahashi (avec Lamu & Ranma ½), Juliette, Je t’aime est l’histoire d’Hugo, un jeune homme qui débarque à la pension des Mimosas et qui tombe amoureux de Juliette, la propriétaire (En gros, hein ?).

¤ Ken, le survivant [Japon, 109 épisodes de 22 minutes, Hokuto No Ken] : Un cas que ce Ken. Pourquoi ? parce que le CSA et TF1 l’on massacré (mais il à survécu d’ou le titre. Non, je déconne !). Ce Dessin animé est tiré d’un des manga les plus violents de tous les temps (qui est d’ailleurs désormais disponible en France dans toutes les bonnes librairie aux côté de Saint Seiya et City Hunter). Il est donc normal qu’il soit violent et adressé à un public adulte. Mais non, en France, on n’a toujours pas compris qu’il y à plusieurs type de dessins animés : pour les petits, il y a « les Bisounours » par exemple, pour les ados on a « Nadia ou le secret de l’eau bleu » et pour les adulte on à « du Ken le Survivant ». Bien sûr en France on est une nouvelle fois à côté de la plaque et on se dit « bah, si on coupe 5 ou 6 minutes par épisodes quand il y à de la violence et que l’on change tous les dialogue en blague merdique à 0,30 euro (soit 2 francs) » on pourra le caser entre « mon petit poney » et « winnie l’ourson ». Mais non, CSA on en à AC ! Il ne faut pas faire n’importe quoi, ni prendre les gens pour des abrutis ! Les blagues genre : « il est le maître du Hokuto… de cuisine » vous vous les gardez et vous passez la série VOST non censurée à 23 Heures 30 ! Pour ceux qui voudraient se payer une tranche du massacre de l’équipe TF1-CSA, sachez que la version « bisounours » de Ken le survivant  est dispo sur 16 DVD. Pour les autres essayer de chopper les DVD Japonais (ils sont Zones 2 comme nous alors foncez !) sous titrés anglais dans les magasins spécialisés. La seule chose à sauver dans la version française étant le générique.

¤ L’empire des 5 [Japon, 24 épisodes de 22 minutes] : Un père, ces 3 fils et ses 2 filles se battent contre les Logor à bord de son invention, le puissant robots Thorn Rock qui peut se séparer en 5 véhicules. Encore une série culte. A quand une redif’ ?

¤ L’oiseau bleu [Japon, 26 épisodes de 22 minutes] : Mytyl et Tytyl partent à la recherche de l’oiseau bleu aux pouvoir magique pour guérir leur mère.

¤ Lady Oscar [Japon, 40 épisodes de 22 minutes, Versailles No Bara] : Une très belle série à tous les niveaux qui met en scène Oscar, une fille qui est élevée comme un garçon pour devenir le chef de la garde de la Reine Marie Antoinette. Complot et Révolution viennent perturber tout cela et Oscar finit par se ranger du côté du peuple. La série commence par la naissance de Marie Antoinette et se termine par son l’exécution. Et si ça sortait en DVD ? (oui je sais, à moins de gagner au loto, on ne pourra pas tout acheter, c’est vrai…)

¤ Lamu [Japon, 218 épisodes de 22 minutes, Urusei Yatsura] : Un dessin animé que j’adore parce que l’histoire part souvent en vrille dans les délires les plus loufoques. C’est très drôle et ça va être dur de caser les 218 épisodes et les films en DVD (oui, ben laissez tomber alors ! parce que là on est bon pour 32 DVD !)

¤ Maîtres de l’univers (Les) [USA, 130 épisodes de 21 minutes, He-Man - Masters Of The Universe] : Ouuuahh Musclor, je suis le fan N°1 en France des maîtres de l’univers, alors forcément, je vais vous dire qu’une rediffusion est absolument indispensable.

¤ manège enchanté (Le) [ France, 3 séries de 160, 80 et 250 épisodes soit 490 épisodes de 5 minutes] : Pollux le chien sa clique (dont le fameux Zebulon) nous entraînent dans leur monde magique du manège enchanté. J’adore !

¤ Mario Bros : Un dessin animé retranscrivant l’univers du Jeu vidéo. Assez réussi et divertissant. A noter q’un dessin animé sur Zelda à également vu le jour.

¤ Marotte et Charlie [France] : Wouaaah, trop top ! une série ou Jacky et patrick Simpson-Jones étaient déguisait en 2 bonnes femmes complètement déjantée qui vivaient dans une maison délirante (poubelles carnivore, tiroirs du même acabit et facteur crevé à la porte (son squelette apparaît à chaque épisode). C’était vraiment « Trash-Hardcore-Bon-Esprit ». Trop Cool, Une très grande réussite malgré son apparence débile !!! (faisons attention aux apparences trompeuses). Digne des productions Troma.

¤ Mask [USA, 75 épisodes de 22 minutes] : deux clans, les bons et les méchants (comme d’hab) qui s’affrontent avec des véhicules transformables et des masques aux pouvoirs magiques. Une réussite.

¤ Max et compagnie [Japon, 48 épisodes de 22 minutes, Kimagure Orange Road] : Une famille qui à hérité de pouvoirs extra-sensoriels et qui essaie de les cacher. Très bon.

¤ Maya L’abeille [Japon, 104 épisodes de 22 minutes] : Vous ne connaissez pas ? Vous êtes trop jeune ? tant pis pour vous ! (arf, arf !)

¤ Metalder [Japon, 39 épisodes de 22 minutes] : Encore un Sous X-or (ce qui ne veut d’ailleurs pas dire que c’est mauvais, loin de là. Moi, j’adore le genre, alors !).

¤ Mimi Cracra [France, 52 épisodes de 3 minutes] : Je me demande si ce n’est pas la pire production jeunesse que j’ai vu (en ferme concurrence avec les Téléteubés). Horripilant et franchement débile (s’il y a des fans, désolé, vous avez le droit d’avoir mauvais goût et je vous respecte !)

¤ Minipouss (Les) [USA, 29 épisodes de 22 minutes, The Littles] : Trop cool ce dessin animé où les minipouss (mi hommes-mi souris) vivent des aventures trépidantes, aidés par leur ami Eric.

¤ Mon Petit Poney [USA, My little pony] : Une série pour les petites filles essentiellement avec des petit poney à la place des bisounours.

¤ mondes engloutis (Les) : Encore du très bon. On se rappelle des pirates, de Spartakus, de Zig et Zag, de Bob, Rebekka, d’Arcana et du vaisseau en forme de tortue… et d’histoires de qualité (un peu « dark » parfois, c’est vrai). Théoriquement, c’est dispo en DVD.

¤ Muppet Show (Le) [USA] : Bon, ben, ce sont des marionnettes et elles font des conneries…

¤ Muscleman [Japon, 137 épisodes de 22 minutes, Kinnikuman] : Une (très bonne) série sur le Catch ! Quelle bonne idée ! Inventif, cette série laissait une grande place au délire (la ceinture de champion pesait le poids cumulé de ceux qui l’avaient porté précédemment !).

¤ mystérieuses cité d’or (Les) [Japon / France, 39 épisodes de 22 minutes, Taiyo no ko Esteban] : Encore une série que tout le monde connaît qui n’a mystérieusement pas marché au Japon (d’ou le titre !), mais qui à fait un véritable carton en Europe et en particulier en France. La série est disponible en DVD mais malheureusement ils sont dégueulasses (Sony Video Department à encore fait du travail de merde, bravo à eux de nous bousiller nos séries cultes). C’est honteux !

¤ Nadia et le secret de l’eau bleu [Japon, 39 épisodes de 22 minutes, Fushigi no Umi no Nadia] : Nadia est un dessin animé de grande qualité qui à pour avantage de s’adresser aussi bien aux adolescents qu’aux adultes.

¤ Nicky Larson [Japon, City Hunter] : par le créateur de Cat’s Eyes, City Hunter est une merveille. Ryo / Nicky en est le héros. Il est détective privé et aime les jolies femmes. C’est frais drôle et bourré d’action. Le splendide manga est disponible en France.

¤ Olive et Tom [Japon, 128 épisodes de 22 minutes, Captain Tsubasa] : Un dessin animé qui fait parti des meubles et qui à lancé les dessins animés de foot sans être égalé. On retiendra surtout les nombreux délires qui faisaient le charme de ce dessin animé (patator tiré à 5 mètres de hauteur, course de 10 minutes pour faire 30 mètres, plongeon de 30 secondes…). A noter que le manga est disponible en France.

¤ Pac-Man [USA, 13 épisodes] : Pac-Man bouffe des fantômes ou se dégonflent quand il se fait crever. Super générique et bon dessin animé.

¤ Papa Longue-jambes : C’est l’histoire d’une petite fille qui ne connaît son « papa » que par l’ombre de ses jambes, d’ou le titre (oui je sais, c’est con ce que j’écris parfois).

¤ Patlabor [Japon, 47 épisodes à 22 minutes] : Une des séries avec des robots géants piloté par des pilotes d ‘élite les plus abouties. Du bon job pour les fans du genre.

¤ Petit Chef (Le) [Japon, 126 épisodes de 22 minutes, Mister Ajikko] : Apprenez à cuisiner mieux que Jean-Pierre Coffe (certains disent que c’est impossible, c’est une private Joke Teiseken, laissez tomber) grâce au petit chef qui livre ses secrets de la recette qu’il à employé pour battre son adversaire à la fin de l’épisode. Très original et finalement très regardable.

¤ Pokemon [Japon, Pocket Monster] : Chouette, grâce à Super Smash Brothers Melee sur Game Cube on peu casser du Pikachu à 3 contre 1 (c’est pas très loyal, mais il triche)

¤ Pole Position [Japon / USA, 13 épisodes de 22 minutes] : Un Gars, une fille (mais non pas la série de France 2… tiens, je l’ai déjà faite celle là), 2 caisses et 2 ordinateurs. Et voilà, Tadaaa ! (trop bien résumé !)

¤ Les Popples [USA] : Des espèces de peluches qui se roulent en boule. Très divertissant pour les plus petit. Un rival pour les bisounours.

¤ Power Rangers [USA] : Bon générique, mais c’est un clone de Bioman de plus, avec les décors et les persos japonais en moins et des gags nazes en plus. Les méchants sont également ringards.

¤ Princesse Saphir [Japon, 52 épisodes de 22 minutes] : houlà, ça date de mathusalem ça ! Une fille avec un grand chapeau, des grand yeux et une épée et pif, paf et pouf !

¤ Princesse Sarah [Japon, 46 épisodes de 22 minutes, Shoukouojo Sarah] : Une série de qualité qui vise essentiellement les filles (mais qui est aussi accessible aux garçons), l’histoire d’une petite fille à qui il arrive que des misères (à la Candy), mais qui est très attachante par sa gentillesse.

¤ Rahan [France, 26 épisodes de 22 minutes] : Qu’il est con ce Rahan, à la fin de chaque épisode il fait tourner son coutelas pour trouver la direction qui le mènera au soleil. Bref, il est pas arrivé. Et en pus, il tourne en rond !

¤ Ranma ½ [Japon, Ranma nibun no ichi] : Un très grand dessin animé à l’instar de Lamu (dans tous les épisodes il y à des gros délires). Beau, drôle, créatif, plein de vie, une référence. Un de mes dessins animés préférés, malheureusement affublé d’un générique de merde.

¤ Razmoket (Les) [USA] : un excellent dessin animé qui, contrairement aux apparences ne s’adresse pas aux 3-8 ans, mais touche tous le monde par son intelligence (Beaucoup de fan dans les facs). Moi j’adore. Vive Couette-Couette et Casse-Bonbon !

¤ Remi sans famille [Japon, 51 épisodes de 22 minutes, Rattai anime ienaki ko] : la série la plus triste du monde avec Bouba. Au XIXè siècle, la vie d’un garçon vendu par son père adoptif à Vitalis, un vieil homme qui fait des show avec ses 3 chiens et son singe dans la rue pour survivre. Dans cette série, On enchaîne sur les drame (la vente de la vache Roussette, la séparation avec Maman Barberin, Le méchant  faux père Jérôme, L’attaque des loups et la morts des animaux, l’emprisonnement de Vitalis et la découverte de la vrai mère de Rémi sans le savoir avec son frère handicapé… je me demande comment les personnes qui ont travaillées là dessus ne sont pas tombés dans la dépression.

¤ Reporter Blues [Italie / Japon, 26 épisodes de 22 minutes] : Un dessin animé qui n’était pas si mauvais, mais qui ne laissa pas une très grande trace.

¤ Robotech [Japon / USA, 85 épisodes de 22 minutes, Macross] : Encore des Robots qui se tapent sur la tronche par le biais de pilotes. C’est un très beau dessin animé qui tient bien la route techniquement.

¤ Rody le petit Cid [Espagne / Japon, 26 épisodes de 22 minutes] : Rody à un modèle, le Cid (d’ou le titre, c’est très fort)… 10 siècles déjà (voire plus maintenant).

¤ Sab Rider [japon, 52 épisodes de 22 minutes] : Un dessin animé interactif (avec les jouets) Un essai pas vraiment convainquant.

¤ Sailor Moon [Japon, 200 épisodes de 22 minutes, Bishôjo senshi Sailor Moon] : J’adore Sailor Moon (comme quoi, c’est pas que pour les filles et les Chevaliers du Zodiaque, c’est pas que pour les garçons). C’est Groovy et intéressant. J’aime bien les séries avec des filles qui se transforment en guerrière (un peu comme Bioman finalement, mais avec des uniformes quoi). Génial !

¤ Sakura [Japon, 70 épisodes de 22 minutes, Card Captor Sakura] : Actuellement, c’est le seul dessin animé de qualité qui passe sur les chaînes dites « hertziennes » en France. C’est l’histoire d’une petite fille qui part à la recherche des cartes magiques qu’elle a laissé s’échapper d’un livre magique. Visuellement, c’est superbe. A ne pas rater. 

¤ Samourai de l’éternel [Japon, 39 épisodes de 22 minutes, Yoroiden Samurai Troopers] : Combat de samouraï des temps modernes en armures. Sympa, mais pas incroyable.

¤ San ku kaï [Japon, 27 épisodes de 25 minutes] : L’ancêtre, en France de X-or et de Bioman réunis. Un monde inspiré de la guerre des étoiles avec un budget beaucoup plus léger, mais très bien utilisé.

¤ Saturnin [France, 78 épisodes de 14 minutes] : Un vrai canard tout mignon qui vit des aventures trépidantes. Le pire c’est que ça ne passe plus à la télé.

¤ Schtroumpfs (Les)  : Qui, franchement QUI ne connaît pas les Schtroumpfs, Gargamel ou Azraël ? personne ! L’atmosphère de la BD est très bien retranscrit.

¤ Scoobydoo (USA) : Aujoud’hui on a le film (avec Sarah Michelle Gellar, Freddie Prinze Jr. et Matthew Lillard (j’adore ce mec, il est trop fort), mais c’est surtout parce qu’avant il y avait le dessin animé ! Et il faut bien le reconnaître, les aventures (ou plutôt les enquêtes) de Scoobydoo et de Fred, Sammy/Shaggy, Vera/Velma et Daphné fonctionnaient à fond ! Culte !

¤ Secret des Selenites (Le) : Un dessin animé…Lunaire ! (avec un beau générique)

¤ série qui n’a pas de noM (La) : Et c’est embêtant de parler d’un dessin animé qui n’a pas de nom. C’est un dessin animé qui met en scène de petit bonhomme, un bleu et un rose, qui se lançait pendant quelques dizaines de secondes à l’assaut d’un palmier, Le premier en haut jetait des patates (des noix de coco je présume) sur la gueule de l’autre qui tentait alors de le déloger. A la fin, le palmier était foutu et ils se jetaient vers le suivant et ainsi de suite à l’infini si l’on enchaînait tous les épisodes. Pour moi c’est culte, car avec 1 palmier et 2 bonhommes, les créateurs avaient réussi à développer un nombre hallucinant d’histoire (j’espère qu’une chaîne aura l’intelligence de réintroduire ce petit intermède entre 2 programmes) !

¤ She-ra : La sœur de Musclor, donc, j’adore ! Pour intéresser les petites filles à l’univers des « maîtres de l’univers » et pour qu’elles lâchent l’insupportable Barbie, Musclor faisaient connaissance de She-ra, sa sœur. En fait, l’objectif n’a pas été atteint, mais moi je prends ça comme un agréable complément à l’univers de Musclor. Encore, encore !

¤ Shurato [Japon, 36 épisodes de 22 minutes] : Shurato est un membre du club Dancougar / Les samouraïs de l’éternel : bien, mais pas incroyable.

¤ Signé Cats’eyes [japon, 73 épisodes de 22 minutes, Cats’eye] : Un dessin animé culte, avec un générique culte et une histoire qui visiblement à beaucoup inspiré les scénaristes de la série Charmed lors de la première saison (Un flic est le petit ami d’une des 3 sœurs et il ignore leurs véritable identité…). Superbe.

¤ Silverhawks [USA, 65 épisodes de 22 minutes] : Les aigles d’argent avaient pour particularité de présenter à la fin de chaque épisode un petit quizz sur l’espace et le système solaire. Cool.

¤ Simpsons (Les) [USA, déjà plus de 220 épisodes de 22 minutes, The Simpsons] : Bart et Homer sont devenus deux icônes de la déconne. Un dessin animés plein d’humour, plein de référence, et que l’on ne rate sous aucun prétexte rien que pour voir et entendre Homer. Notons que le générique change à chaque fois par certains aspects (scènes du tableau noir et du canapé). Excellent.

¤ Les Snorkies [USA] : Les schtroumpfs, mais sous l’eau, en fait, euh…

¤ Sophie et Virginie [France, 26 épisodes de 22 minutes] : Une série ouvertement destinée aux filles.

¤ Sourire du Dragon (Le) [USA, 27 épisodes de 22 minutes] : 6 jeunes gens sont projetés lors d’une fête foraine dans une autre dimension ou l’on retrouve l’univers des jeux de rôles. Un très bon produit.

¤ South Park [USA, 22 minutes] : Un dessin animé qui pète, qui rote et qui vomi avec des grosses insultes en plus et avec Kenny qui meurt à chaque épisode. Une animation de merde volontaire et un monde trash qui ne plait pas à tous. Excellent.

¤ Spectreman [Japon / USA, 63 épisodes de 21 minutes] : L’ancêtre de X-or. Spectreman se bat contre le docteur Gori (un Gorille) et son adjoint qui créent des monstres issus de la pollution. Spectreman devait demander la permission de se transformer à une haltère volante (oui, dit comme ça c’est très surprenant, je sais). Une série inoubliable.

¤ Spiderman [USA, 52 épisodes de 22 minutes] : « L’araignée, l’araignée… (air connu) »

¤ Spielvan : Encore une série inspirée de X-or.

¤ Sport Billy [USA] : Il sort des gadgets qui grandissent à taille réelle de son sac et c’est super !

¤ Super Ted [USA] : Un super ours en peluche !

¤ tendres années (Mes) [Japon, 95 épisodes de 22 minutes] : Les mésaventures d’un petit gros au lycée. Anecdotique.

¤ Telechat : Groucha, ce gros con de Pub Pub, les courses de PQ et Legume-Man, Un monde vraiment délirant. On en redemande. Redif’, redif’ !

¤ Theo ou la batte de la victoire [Japon, 101 épisodes de 22 minutes] : tout est dans le titre, c’est Théo qui joue au Base Ball et voilà.

¤ Tiny Toons (Les) [USA, 26 épisodes de 22 minutes] : Bugs Bunny, Daffy Duck et leurs amis version sortie du berceau. Néanmoins, le dessin animé n’est pas réservé uniquement aux plus petits. Tant mieux, parce que c’est assez drôle.

¤ Tobikage [Japon, 41 épisodes de 22 minutes] : Tobikage et Dancougar, c’est un peu le même combat : noyés dans la masse des autres séries dans un style similaire.

¤ Tom Sawyer [Japon, 49 épisodes de 22 minutes, Tom Sawyer no bouken] : Une belle adaptation du roman. Un générique inoubliable et un beau fou rire lorsque l’on voit passer un indien à cheval raide comme une planche durant ce même générique.

¤ Tortues Ninjas (Les) [USA, 78 épisodes de 22 minutes, Teenage Mutant Hero Turtle] : Les célèbres Tortues des égouts sont ici les héroïnes d’un dessin animés dynamique et bien réalisé.

¤ tour du monde en 80 jours (Le) : Le tour du monde en 80 jours version dessin animé avec des animeaux en guise de personnages principaux, à la Sherlock Holmes.

¤ Transformers [Japon / USA, 170 épisodes de 22 minutes] :

¤ Tripodes (Les) : Nous sommes bien peu nombreux (en fait, un gars que j’ai connu et moi… ça fait 2 !) à nous souvenir de cette série de qualité. Des machines géantes à 3 pieds (les Tripodes) avec extra-terrestres humanoïdes qui colonisaient les humains en leur implantant des circuits imprimés sur le haut du crâne. Le générique se conclu sur un couloir en tube à la Ulysse 31 parcouru par des éclair. Au moins aussi vieux que Zora la Rousse. Et diffusé dans le cadre (ou après) Croque-Vacance, il me semble.

¤ Trois mousquetaires (Les) [Espagne, 26 épisodes de 22 minutes] : Version chien ! Drôle et sympa.

¤ Turbo rangers [USA] : Les Power rangers avant l’heure.

¤ Ulysse 31 [France / Japon, 26 épisodes de 22 minutes, Uchu densetsu Ulysse 31] : Un dessin animé de grande qualité (comme la majorité des production franco-japonaises). Avec son action trépidante, ses référence à la mythologie et ses musique rock, Ulysse 31 reste un incontournable. Souvenez vous, lorsque ça passait à la télévision en tout début de soirée, chaque épisode était découpé en tranches de 5 minutes (frustrant, hein ?). L’intégrale est disponible en DVD

¤ Vision d’Escaflowne : Une excellente production ou des robots (piloté) se battent dans un univers assez proche de l’héroic fantasy. Par contre, elle n’est pas simple à raconter alors visionnez là, tout simplement.

¤ Wedding Peach : Un dessin animé inédit en France qui met en scène des jeunes filles qui se transforment. Un clone de Sailor Moon en fait. C’est très sympa !

¤ Wingman [Japon, 47 épisodes de 22 minutes] : Wingman est l’un des dessins animés que j’adore. Blindé d’idée, drôle et mettant l’univers des « X-or like » en avant, Wingman à tout pour plaire. C’est possible d’avoir une sortie en DVD, hum ? A noter que mystérieusement seul les 6 premiers volumes du manga sur 13 sont sortis en France et que visiblement, les autres ne sortiront pas. Pourquoi ? Wingman méritait largement la sortie des 7 derniers volumes.

¤ Winnie L’Ourson [Winnie the Poo] : Alors je sais qu’il y à un très bon dessin animé de 40 épisodes, mais je voulais évoquer ici la version « live » (avec les costumes et tout) commenté par Jean Rochefort. Moi j’adorais ça. Pourquoi ça ne passe plus ?

¤ Winspector [Japon, 49 épisodes de 25 minutes] : 3 robots qui rendent justice. On a vu mieux.

¤ X-Or [Japon, 44 épisodes de 26 minutes, Space Cop Gavin] : « Cultissime » jusqu’au bout des doigts, X-or est l’une des séries les plus incroyables jamais diffusée en France. Si les DVD pouvait sortir aussi rapidement que X-or revêt son armure de combat (5 / 100 de seconde), ça serait le rêve !! La série est si parfaite ! Et le générique français est de toute beauté (l’un des  plus beaux). A noter que la série continue avec X-or rouge, l’élève de Gordon, le premier X-or.

¤ Yakari : Le petit indien tiré de la BD.

¤ Zora la rousse [Allemagne / Italie, 13 épisodes de 26 minutes] : Le générique est resté, la série par contre commence à devenir très floue dans les mémoires !

¤ Zorro [USA, 78 épisodes de 25 minutes] : La série avec Guy Williams (qui était le seul et l’unique Zorro) à marqué tout le monde. Il a donné vie à Zorro et à fait vibrer des millions de gens à la pointe de son épée…

¤ ? : Est-ce que quelqu’un se rappelle d’un dessin animé où une petite fille faisait souffler des brigands dans une plume (ou un pissenlits ?) qui faisait de la musique s’ils étaient sincères ? Quel est son titre ? Mystère !

QUELQUES EMISSIONS JEUNESSES DE LA GRANDE EPOQUE :

¤ Vitamine

¤ Croque Vacances

¤ Salut les mickey

¤ Recré A2

¤ Sam Dynamite

¤ ça Cartoon

¤ Club Dorothée

Voilà, j’en ai oublié un paquet, mais c’est déjà pas mal ! Ce petit dossier à été réalisé assez rapidement alors soyez indulgent sur les éventuelles erreurs et les milliers de fautes d’orthographes et de frappes (qui jalonnent aussi toutes les autres pages du site d’ailleurs). Je sais que je pourrais rajouter des tas de titres comme « Bugs Bunny », « Daffy Duck », « Speedy Gonzales », « Bip Bip & le Coyote » (au fait, qui de Bip Bip ou de Speedy va le plus vite ?) et la masse de dessins animés qui passait dans « ça cartoon » ou encore les Mickey ou les Donald, mais là on ne s’en sort plus !

Un grand bravo à tous ceux qui ont travaillé à l’élaboration de tous ces dessins animés et série live qui nous ont tant fait rêver et qui continuent à le faire !  Enfin, je conclurais par un « Vive Jacky (avec le Jacky Show !) et Vive Corbier (Corbier président !) !! »



liste des principaux Dessins animés ressortis en DVD :

- Albator 78
- Albator 84 + film
- La bataille des planètes
- Bouba, le petit ourson
- Capitaine Flam + film
- Cobra
- Jayce & les conquérants de la lumière
- Les mondes engloutis
- Les mystérieuses cités d’or
- San ku kai
- Ulysse 31
- X-or

On notera aussi la sortie progressive en DVD de dessins animés plus récents et de qualité tel que Cow Boy Bebop, Vision of Escaflowne, Blue Seed, Les chroniques de la guerre de Lodoss, CosmoWarrior Zero… (malheureusement pas en grande surface !)